Entretien avec premier utilisateur Krinkels BV

Marc Bolier est directeur général de Krinkels BV
24 mars 2021

Entretien avec premier utilisateur Krinkels BV

Cinq grandes entreprises seront bientôt les premières à utiliser le porte-outil électrique RECO eTrac. Qui sont-ils, que font-ils pour réduire leurs émissions de CO2 et pourquoi ont-ils choisi le RECO eTrac? Nous les posons eux-mêmes. Cette semaine, nous nous entretenons avec Marc Bolier, directeur général de Krinkels BV.

À propos de Krinkels BV

Krinkels BV existe depuis plus de 65 ans. Le magasin de fleurs à partir duquel le fondateur Leo Krinkels a créé son entreprise en 1956 est aujourd'hui devenu un important entrepreneur total avec plus de 2000 employés et des succursales aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en Angleterre et en France. L'entreprise est spécialisée dans l'entretien, la construction et la gestion d'espaces publics dans les domaines de la verdure, des infrastructures, de l'eau et du sport. Les employés de Krinkels fauchent des accotements, entretiennent les arbres le long des routes et construisent des terains de sport. Mais Krinkels est également actif dans d'autres domaines: par exemple, l'entreprise veille à ce que les plateformes soient déneigées en hiver et à ce que l'éclairage le long des autoroutes fonctionne.

Bon exemple

Marc Bolier est le directeur général de Krinkels depuis près de cinq ans maintenant, et il veut faire de grands progrès en matière de réduction dus CO2. Son message: "Si vous voulez un monde plus propre, vous devez donner le bon exemple." C'est pourquoi son entreprise a commencé très tôt à investir dans des innovations et des techniques durables et obtient des scores é;evés sur l'échelle des performances en matière de RSE et de CO2. Bolier: "En tant que grand entrepreneur d'espaces verts, nous montrons l'exemple. De plus, nous sommes actifs dan les espaces publics la plupart du temps. Nous n'avons donc pas attendu l'entrée en vigueur de la réglementation, mais avons commencé à électrifier nous-mêmes nos véhicules d'entreprise dès 2013. Et en 2017, nous avons élaboré un plan progressif pour réduire drastiquement nos émissions de CO2. Celle-ci stipule, entre autres, que d'ici 2023, 90% de nos outils à main devront être électriques. D'ici la fin de cette année, cela devrait également s'appliquer à 50% de notre flotte (en 2019, Krinkels a eu le scoop d'être le premier utilisateur du fourgon Mercedes eVito - ndlr) et à 30% de nos machines de maintenance."

RECO eTrac

Dans le but de rendre ses équipements plus durables, Krinkels s'est très tôt intéressé au porte-outil électrique développé par la société Royal Reesink ,Motrac Industries en collaboration avec Jean Heybroek. Et puis il est intervenu en tant que premier utilisateur du RECO eTrac. Bolier: "Nos porte-outils actuels utilisent tous encore de l'énergie fossile. Nous sommes donc tès heureux qu'il existe désormais une alternative entièrement électrique." Pourquoi Krinkels choisit-il le RECO eTrac? Bolier: "Ce porte-outil électrique nous semble être le plus fiable, le plus convival et le lus durable. Et, pour nous, c'est aussi très important: nous pouvons brosser pendant toute une journée avec le RECO eTrac."

Apprécié

La participation autour du RECO eTrac s'inscrit dans le cadre d'une coopération qui dure depuis de nombreuses années. Bolier: "Nous sommes client de Jean Heybrek depuis le début. La coopération a commencé par la livraison de machines Toro, dont nous avons maintenant entre 50 et 60 exemplaires. Nous choisissons Jean Heybroek pour la qualité des produits t le bon service." Les relations entre les deux entreprises sont donc particulièrement bonnes. Bolier: "Nous arrivons tourjours à une bonne conclusion et nous nous sentons vraiment appréciés en tant que client. Également dans ce projet. Nous considérons comme un honneur d'être l'un des premiers à y participer."

Entretien des espaces verts dans les centres-villes

Où Krinkels va-t-il déployer le RECO eTrac en premier? Bolier: "La municipalité de Haarlemmermeer a fait appel à notre personnel d'Alkmaar pour un vaste projet d'entretien des espaces verts du centre-ville qui sera à 90% électrique: des véhicules et des tondeuses au vélo cargo et aux outils manuels. Le RECO eTrac sera utilisé pouor le contr^le des mauvaises herbes. Et plus tard, nous espérons pouvoir utiliser le porte-outil pour le dégagement de la glace autour des h^potaux, des gares et des universités, par exemple. Ce travail est encore effectué par des pick-ups et des petits tracteurs. Rien ne nous semble meilleur que de pouvoir réaliser cet entretien de manière durable!"

‘La durabilité commence par soi-même‘

Tiens-moi au courant!

Nous souhaitons vous tenir informés de la
l’évolution de la situation. Inscrivez-vous pour recevoir nos mises à jour,
afin que nous puissions vous informer rapidement.

Né d’une collaboration intensive entre diverses filiales de Royal Reesink.

Jean Heybroek et Reesink Turfcare BE sont responsables des ventes de RECO eTrac aux Pays-Bas et en Belgique. Si vous êtes intéressé ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter :

Les Pays-Bas

Jean Heybroek BV
Arne van der Valk
+31 6 51986502
avdvalk@jeanheybroek.com
www.jeanheybroek.com

La Belgique

Reesink Turfcare BE BV
Jonas Meulebrouck
+32 476 881506
jonas.meulebrouck@reesinkturfcare.be
www.reesinkturfcare.be